Logo de l'académie

Accueil > La vie de l’établissement > Activités sportives > Bréart aux championnats de France d’aviron indoor

Bréart aux championnats de France d’aviron indoor

jeudi 13 février 2020, par M. Bonnaud

12 rameurs et rameuses et un arbitre, élèves du collège Bréart de Mâcon, ont participé ce vendredi aux championnats de France UNSS d’aviron indoor au stade Pierre de Coubertain à Paris.

L’équipage des garçons était composé d’Adam Abdelhadi (5e 2), Rayane Fernandez (4e 2), Alban Frique (3e 1) et Tristan Salvi (3e 2).

L’équipage des filles réunissait Louise Aufrand (3e 1), Romane Jacquier (3e 4), Elisabeth Mindreau (3e 1) et Margo Tronchon (3e 3).

Un troisième équipage « sport partagé » avait en composition des élèves valides et porteurs d’un handicap : Solal Bernard Maurel (4ème2), Mathis Cervi (6e 2), Eloïm Maku Duarte (3e 1) et Mery Stamboltcyan (3e 4). Melyssa Deplanche (3e 5) a participé en tant qu’arbitre. Certains de ces élèves sont légitimés au club d’aviron des Régates mâconnaises.

Tous les équipages ont dû réaliser 1000m à 4 rameurs et un relais 2000m de 4x500m sauf l’équipage sport partagé qui avait à réaliser 1000m à 4 rameurs.

La délégation mâconnaise a été menée par Philippe Pointurier, professeur d’EPS et coordonnateur de la section d’aviron du collège : « Les garçons, manquant de puissance, ont terminé à la 29e place sur 31 équipes engagées, tandis que les filles se classent 19es sur 31. Le calcul des deux équipages place le collège Bréart à la 29e place au classement général par établissements. La concurrence était rude avec principalement des équipages de clubs. Je pense qu’en avril, nous serons plus à l’aise sur l’eau et que nous pourrons mieux nous classer au championnats de France qui se dérouleront au Creusot. »

« Mention particulière pour l’équipe de « sport adapté » qui termine à une brillante 4e place, la plus terrible, après une très belle course sur 1000m. Pour une première participation, c’est un formidable résultat, très encourageant pour la suite qui motive le groupe pour les prochaines échéances » a souligné Philippe Pointurier.

Cristian Todea pour Macon-Info